| | |

Les huiles végétales

L’essor de « la cosmétique maison » à l’avantage de nous offrir un large choix pour les huiles végétales. Il est même difficile de s’y retrouver tant le choix est vaste, les bienfaits et propriétés sont tous alléchants… Au final, on craque, on se retrouve avec des tas de bouteilles d’huiles pour confectionner un soin, et le reste de la bouteille finit par rancir car on n’utilisera pas forcément notre soin maison tous les jours et ce dernier durera plus que nécessaire… Aussi avant de se lancer dans les huiles végétales, réfléchissez à…

La qualité

Une huile végétale utilisée « fraîche », sera bien plus efficace et apportera tous ses bienfaits à votre peau, alors autant que possible vérifiez bien à l’achat :

  • la date de lot
  • la mise en flacon
  • le label BIO

La quantité

  • Privilégier les dosettes quand cela est possible. Pourquoi ? Cela permet de tester l’huile si vous ne la connaissez pas. Vous évitez également une trop grosse déception quant à la qualité du produit, son odeur, sa texture, puis son action sur votre peau etc… 10ml de perdu est préférable à 100 ml ! Faite un test pour éviter tout risque d’allergie (voir à la fin de l’article)
  • Faite une commande groupée : Pourquoi ? Vous partagez les frais de port. L’occasion de réunir les ami(e)s pour une réunion cosmétique maison, plus conviviale et sympas. Partagez les ingrédients nécessaires à l’élaboration d’un soin maison.
  • 30 ml c’est suffisant : Pourquoi ? Certaines huiles sont assez onéreuses déjà pour ce volume. Pour un soin maison, vous allez vous rendre compte très vite si votre préparation convient ou pas à vos attentes. Selon les saisons votre peau n’aura pas les mêmes besoins.

L’utilisation

Une huile végétale utilisée « fraîche », sera bien plus efficace et apportera tous ses bienfaits à votre peau, alors autant que possible vérifiez bien à l’achat :

Ces huiles atteignent…Huiles Utilisation de préférence sur le…Toucher
La cornéeAvocatVisageGras
Le dermeCalophylle
Macadamia
CorpsAssez Gras
Sec
L’épidermeArgan
Bourrache
Jojoba
Onagre
Rose musquée
VisageGras
Gras
Sec
Gras
Gras
L’hypodermeNoisette
Noyau abricot
Sésame
CorpsSec
Sec
Sec
Les musclesPépin de raisin
Tournesol
CorpsSec
Gras

Diminuer la sensation de gras d’une huile :

Pour améliorer la pénétration dans la peau d’une huile végétale et ainsi diminuer la sensation de gras, diluez-la avec de l’huile de Macadamia, de Noisette ou de Pépins de Raisin à hauteur de 20 %.

  • 80 % HV
  • 20 % HV de Macadamia, de Noisette ou de Pépins de Raisin

La conservation

Une huile sensible ou fragile (riche en oméga 3 et 6 généralement) est à conserver au frigo. Dès la première ouverture, rajouter 1% de vitamine E et la mettre au réfrigérateur, cela prolongera son utilisation de 6 à 12 mois. Ex : Pour un flacon de 100 ml, cela correspond à 1 ml ou 25 gouttes de Vitamine E. Une huile peu ou pas sensible à la chaleur, peut rester à l’air ambiant mais à l’abri de la lumière. Si elle est convenablement conservée, vous pouvez en profiter pendant 2 ans maximum.

Les risque d’allergies

Pour les personnes allergiques, même si l’absorption est cutanée, des réactions allergènes sont possibles. En cas de doute, faite ce test :

Appliquez quelques gouttes dans le pli de votre coude ou de votre genou et massez doucement. Attendez 24 heures sans laver la zone de peau testée. Si vous faites une réaction allergique (irritations, rougeurs, plaques, boutons, démangeaisons), lavez la zone avec de l’eau et un savon doux, n’utilisez pas cette huile. En cas d’allergies, attention aux huiles correspondantes :

  • Fruits à coques : Les huiles végétales d’amande douce, d’arachide, de karanja, de macadamia, de noisette, de noix, de noix du Brésil, de sésame …
  • Gluten : L’huile de Germes de blé
  • Astéracées : Macérâts d’Arnica, de Bellis (Pâquerettes), de Calendula (Souci).
  • Latex : Le beurre de Karité contient naturellement du latex.

Le macérat huileux

Le macérât huileux, qu’est-ce ?

Une plante infusant dans une huile végétale permettant d’extraire ces propriétés liposolubles. Ne pas confondre huile végétale avec macérât huileux. Une huile végétale est un corps gras obtenu par pression à froid d’une plante dont les graines, noix, amandes ou fruits contiennent des lipides.

Quelles huiles végétales pour mon macérât ?
  • Huile d’olive : Elle se conserve très bien, bénéfique pour la santé donc convient bien pour la cuisine, pour les soins cosmétiques son odeur peut incommoder.
  • Huile de tournesol : Naturellement riche en vitamine E, elle est peu sensible au rancissement et se conserve facilement, son odeur est neutre et elle pénètre jusqu’à la circulation sanguine ce qui convient bien en cosmétique pour un soin jambes légères par exemple.
Quelles plantes utiliser pour mon macérât ?
  • Les plantes séchés Les fleurs, les feuilles, les tiges, toutes ces parties d’une plante peuvent être mises entières dans l’huile (il est possible de les broyer ou de les ciseler pour favoriser l’extraction des actifs), choisissez-les biologiques et encore bien odorantes. On peut utiliser également des graines, des racines, des feuilles de thé et des pelures d’agrumes, l’essentiel est de bien les faire sécher au préalable.
  • Les plantes fraîches Il est important de les cueillir lorsque la rosée du matin s’est dissipée, la fin de matinée se prête bien à la cueillette. Afin d’ôter toute trace d’humidité et d’éventuels insectes, secouer délicatement les plantes, puis disposez-les sur un plateau au soleil durant quelques minutes. L’humidité est à proscrire dans la préparation car elle engendre des moisissures autrement dit des bactéries alors faites attention. Quelques exemples de macérât huileux à usage :
  • Cosmétique : Calendula, Lavande vraie, Millepertuis, Pâquerette etc…
  • Alimentaire : Romarin, Thym, Menthe etc…

A lire également