cosmétiques maison les recettes
| | |

Cosmétiques maison

On a pas toujours nos cosmétiques préférés à disposition, aussi voici des soins à faire à la maison avec des produits basique de votre cuisine :

Soin des mains

Gommage des mains :
  • Une cuillère à soupe de bicarbonate de soude
  • Une cuillère à café de cannelle en poudre

Mouillez vos mains et massez vous les mains quelques minutes avec cette poudre en insistant bien sur les bords de l’ongle ainsi que les zones les plus rugueuses. Rincer à l’eau claire, séchez vos mains avec un linge propre. Appliquez ensuite le soin ci-dessous.

Soin des mains :
  • Une demi cuillère à café d’huile de coco
  • Une noisette de gel aloe vera

Massez vous les mains avec l’huile de coco, en insistant sur le contour des ongles, ensuite appliquer le gel d’aloe vera jusqu’à pénétration complète.

Vos mains seront toutes douces durant 2/3 jours, n’hésitez pas à renouveler le soin matin et soir. Le gommage est à renouveler une fois par semaine, il est également très efficace sur les pieds.

Gommage corps

Gommage café :
  • 1 dosette souple usagé de café
  • 1 cuillère à soupe de miel
  • 2 gouttes de propolis

Passez un jet d’eau tiède sur vos jambes puis appliquer avec les mains la préparation, en commençant des chevilles puis en remontant vers les genoux, massez de bas en haut 2 à 3 fois puis rincer à l’eau claire;

Normalement, après un gommage on n’a pas besoin de se laver, sauf qu’avec le marc de café, la peau conserve l’odeur et la couleur marron, aussi répétez le mouvement avec un savon doux ou surgras puis masser vos jambes comme pour le gommage, rincez abondamment à l’eau claire.

Gommage amande douce :
  • 2 cuillère à soupe de poudre d’amande
  • 1 cuillère à soupe de miel

Passez un jet d’eau tiède sur vos jambes puis appliquez avec les mains la préparation, en commençant des chevilles puis en remontant vers les genoux, massez de bas en haut 2 à 3 fois puis rincez à l’eau claire.

Gommage au miel :

La texture pâteuse est facile à appliquer, cette préparation a l’avantage de se faire à la dernière minute. Pour un gommage des jambes par exemple, vous aurez besoin de :

  • 4 cuillère à soupe de Miel liquide
  • 4 cuillère à soupe de Marc de café frais
  • 1 goutte d’huile essentielle de votre choix : Géranium bourbon (astringente, purifiante, réparatrice), Lavande ( régénérante, apaisante)

Mélangez les ingrédients dans un bol, jusqu’à obtenir une consistance pâteuse. Appliquez sur peau humide puis massez délicatement en partant de la cheville et en remontant jusqu’à la cuisse, ensuite douchez vous avec une base lavante douce et rincez bien.

Gommage thé-café :

Le principal atout de cette poudre gommante, elle se conserve longtemps dans un bocal fermé (placez le dans un endroit sec et à l’abri de la lumière). Le thé élimine les impuretés et purifie la peau en profondeur. Riche en tanins, il permet de resserrer les pores et préserve du relâchement cutané. Les grains de marc du café, exfolie et lisse la peau, la caféine est reconnue comme actif minceur et permet de tonifier la peau.

Préparation :

  • Marc de café : Récupérer votre marc de café, faites le sécher quelques jours à l’air libre en veillant à l’étaler uniformément dans votre plat. Au bout de quelques jours lorsqu’il est parfaitement sec, mettez le dans un grand bocal.
  • Thé vert : Une fois votre sachet de thé utilisé pour votre boisson chaude, pressez bien le sachet, ouvrez le, déposez le thé dans une assiette, laissez sécher à l’air libre quelques jours, de temps à autre remuez un peu pour qu’il sèche correctement. Collectez ainsi quelques sachets de thé vert nature.
  • Pour apporter un parfum naturelle utilisez des sachet de thé vert à la menthe, ceci dit vous pouvez opter pour le parfum de votre choix en sachet d’infusion ou thé vert, mais n’utilisez pas de thé noir.
  • 1 goutte d’huile essentielle de votre choix.

Application :

Lorsque le thé et le marc de café sont parfaitement secs, mettez les dans le bocal, mettez à part égal le marc de café et le thé, ajoutez la goutte d’huile essentielle. Mélangez bien, la poudre gommante doit rester toujours sèche afin qu’elle se conserve longtemps. Pour les jambes ou les bras, il suffit de verser un peu de poudre dans le creux de la main et de masser, toujours sur peau humide ! Si l’utilisation en poudre vous semble trop difficile à appliquer sur certaine zone, déposez deux cuillères à soupe de votre poudre dans un bol avec une cuillère à soupe de miel liquide, mélangez, et étalez la pâte à l’endroit souhaité. Lavez vous avec une base lavante douce, et rincez à l’eau claire. N’oubliez pas : Hydratez bien la peau de votre corps après ce soin, votre peau sera toute douce et lumineuse.

Macérât huileux

  1. Lavez vous soigneusement les mains, et désinfectez le bocal avec de l’alcool. La grosseur du bocal dépend de vos besoins, l’important est que l’huile recouvre la plante totalement.
  2. Placez la plante bien séchée dans le bocal;
  3. Recouvrez la plante d’huile d’olive bio première pression à froid ;
  4. Placez un morceau de tissu non coloré sur le dessus du bocal que vous faites tenir avec un élastique. Il reste toujours un peu d’humidité dans la plante, cela nous assure que l’humidité puisse s’échapper du bocal.
  5. Mettez le bocal dans un sac en papier épais qui ne laisse pas passer de lumière, et placer le tout devant une fenêtre qui reçoit le soleil. La protection en papier est nécessaire car les UV du soleil détruisent énormément de composants actifs de la plante et l’huile du macérât va s’oxyder plus vite.
  6. Remuez le mélange de temps en temps ;
  7. Laissez macérer pendant au moins un mois;
  8. Au bout de 4 semaines, filtrer le macérât à l’aide d’une passoire en plastique ou d’un tissu;
  9. Mettez en bouteille et étiquetez avec le nom de la plante et la date.
  10. Conservez dans un endroit frais, sec et à l’abri de la lumière. Votre macérât huileux est prêt. BRAVO !

Risques de photosensibilisation

Certaines plantes sont photo-sensibilisantes, le macérât, correspondant sera également sensibilisant. Ne pas utiliser votre macérât avant une exposition au soleil. Exemple : le macérât de millepertuis est photosensibilisant.

A lire également